1, De la site Q/Kitomesa C/Mvuzi
+243898965098
iscmatadi@yahoo.fr

Inauguration par le Directeur Général de l’escalier construit derrière le grand bâtiment

INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE

Vendredi le 27 mars dernier a eu lieu l’inauguration par le Directeur Général, le Professeur Justin PHOBA MVIKA, de l’escalier récemment construit sur la façade postérieure du grand bâtiment de l’ISC-Matadi et sa remise à la Coordination Estudiantine.

Auparavant, l’ingénieur Vangu de l’équipe qui a conduit les travaux, a présenté la fiche technique de l’ouvrage qui, d’après lui, peut durer un siècle, avant que le Directeur Général ne prenne la parole pour la circonstance.
Le Président de la Coordination Estudiantine, Laurcène Kabu dia Mbungu, a remercié le Comité de Gestion et le Directeur Général pour la construction et la cession de l’ouvrage, après son inauguration par ce dernier. Un cocktail a été servi après la cérémonie.

Ci-après le mot du Directeur Général, prononcé pour la circonstance :

« Monsieur le Secrétaire Général Académique,
Monsieur le Secrétaire Général Administratif,
Madame l’Administrateur du Budget,
Madame et messieurs les Chefs des Sections,
Mesdames et messieurs les membres du Corps scientifique,
Mesdames et messieurs les membres du PATO,
Monsieur le Président de la Coordination Estudiantine,
Chères Etudiantes et chers Etudiants,

Je suis heureux de prendre la parole devant vous, à l’occasion de l’événement sus évoqué. Votre présence montre l’intérêt que vous portez aux efforts de modernisation de notre Alma Mater, entrepris par notre Comité de Gestion déterminé à la rendre éligible à l’arrimage aux standards internationaux de la Higher Education.
Nous nous sommes engagés dans une sorte de marche forcée vers l’excellence tous azimuts correspondant au défi incontournable et incompressible du haut niveau rattachée à l’idée d’université.
Il faut, en effet, bien voir que si le Congo échoue demain dans l’atteinte de son émergence à l’horizon 2030, la responsabilité sera imputée à sa Higher Education, rampe du développement du pays.
L’Institut Supérieur de Commerce de Matadi vise haut, dans sa participation à l’atteinte de cet objectif déterminé par Joseph Kabila Kabange.

A cet effet, nous avons la prétention d’arriver aux performances de haut niveau, indispensables pour notre rendement, pour qu’à la fin l’on arrive à souffler après un travail bien accompli. A présent, nous sommes seulement à mi-chemin, et déjà les avis favorables de l’opinion fusent sur tout le travail de modernisation qui est abattu, même si les défenseurs du statu quo ante sont loin de vouloir déposer les armes.
L’escalier que nous remettons aux étudiants aujourd’hui n’est qu’un maillon de la chaine de développement que nous imprimons à notre établissement.

Vous avez suivi ses caractéristiques techniques présentées par l’ingénieur membre de l’équipe qui a conduit les travaux de construction. Cet escalier facilite l’accès des locaux de la façade postérieure du grand bâtiment et ouvre une voie de sortie par le derrière, très fréquenté par les étudiants depuis le départ des garagistes.
Par ailleurs, il y a un autre problème en cours de résolution, celui de l’insuffisance des locaux. La construction du bâtiment dénommé « Justin PHOBA MVIKA » au-dessus des échoppes le long de l’avenue Mobutu est la solution tout trouvée à ce problème, pour essayer de rattraper le retard connu par certaines promotions, notamment celles de la vacation vespérale.

A la fin de la construction de ce bâtiment, nous n’allons pas nous arrêter à si bon chemin, le développement va se poursuivre par d’autres constructions prévues.
Avec notre ardeur au développement, nous croyons participer au dédouanement à l’avance de notre Higher Education par rapport à sa responsabilité dans les échecs éventuels demain, lesquels risquent d’emporter non seulement notre Higher Education, mais toute la nation congolaise, avec son destin de nation pilote en Afrique et de grenier de l’humanité.

Il faut donc bien voir que ce que nous faisons vise à recréer le climat de confiance perdue entre le monde universitaire et l’opinion populaire qui applaudit et nous encourage à aller de l’avant.
Aux étudiants auxquels nous cédons l’escalier par le canal de la Coordination Estudiantine, nous demandons une bonne utilisation pour garantir sa pérennité. Nous donnons la même recommandation à tous les utilisateurs de l’escalier et des autres constructions et locaux que nous réhabilitons.

Chères Etudiantes et chers Etudiants, au nom du Conseil de l’Etablissement, du Comité de Gestion, et au mien propre, je vous cède cet escalier, que je m’empresse d’inaugurer après le présent mot.
Monsieur le Secrétaire Général Académique,
Monsieur le Secrétaire Général Administratif,
Madame l’Administrateur du Budget,
Madame et messieurs les Chefs des Sections,
Mesdames et messieurs les membres du Corps scientifique,
Mesdames et messieurs les membres du PATO,
Monsieur le Président de la Coordination Estudiantine,
Chères Etudiantes et chers Etudiants,

Cet escalier est une des contributions de mon Comité de Gestion au rayonnement de la jeunesse estudiantine que nous avons le devoir de former comme pépinière pour le développement de la République démocratique du Congo.
Je vous remercie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.